Bienvenue !


TouteMonAnnée change la façon de se connecter !

Pour accéder aux journaux de bord de façon plus personnalisée et encore plus sécurisée, nous vous invitons à créer votre compte personnel

Besoin d'un peu d'aide ?
Se connecter à TouteMonAnnée
avec son compte personnel
 
 
 
Le code de la classe/de l'école n'est pas à entrer ici. Vous pourrez l'enregistrer une fois connecté à votre compte personnel.
 
 
 
Vous n'avez pas de compte personnel ? Inscrivez-vous !

   
La presse en parle

Rencontre sportive pour 500 élèves

  • Les écoliers de huit établissements du réseau des écoles privées sont venus faire du sport sur deux sites différents : à La Daufresne ou au collège Saint-Julien.
    Les écoliers de huit établissements du réseau des écoles privées sont venus faire du sport sur deux sites différents : à La Daufresne ou au collège Saint-Julien. | 


Le réseau d'écoles de l'enseignement privé compte 16 écoles et environ 1 000 écoliers. « Organiser une rencontre sportive avec un tel nombre est compliqué, aussi le secteur a été divisé en deux. Un groupe est réuni à Sérent et l'autre est ici à Malestroit », confie Guénola Bouédo, directrice de l'école Saint-Joseph, de Pleucadeuc, et coordinatrice du groupe de CP au CM2 qui ont investi, lundi, l'espace de la Daufresne.

Les cycles 3, CE2, CM1 et CM2 étaient sur le plateau du collège Saint-Julien. Endurance et jeux collectifs : béret, ballon prisonnier, lapin-chasseur, arrêter l'horloge, étaient au menu des 500 écoliers, en provenance des établissements scolaires de Missiriac, Caro, Monterrein, Saint-Laurent-sur-Oust, Saint-Congard, Ruffiac, Pleucadeuc et Malestroit.

« Cette après-midi sportive au profit de l'association Mille et un sourires est la prolongation d'un travail réalisé en classe pour sensibiliser les enfants sur la notion du handicap et des enfants malades », résument les enseignants et les parents mobilisés pour cette manifestation sportive.

Yannick Le Breton, président de l'association marcellaise Mille et un sourires, fait le tour de toutes les écoles pour expliquer la cause qu'il soutient pour les enfants malades ou handicapés.


Jeanne-d'Arc : les écoliers au chevet du halage

  • Les élèves de l'école Sainte-Jeanne d'Arc ont nettoyé la nature. L'opération est un geste concret pour l'environnement.
    Les élèves de l'école Sainte-Jeanne d'Arc ont nettoyé la nature. L'opération est un geste concret pour l'environnement. | 


Afin de prendre conscience de l'impact de nos gestes quotidiens, lundi, les élèves de l'école Sainte-Jeanne-d'Arc, de la grande section aux CM2, ont participé à l'opération Nettoyons la nature.

« C'est tout naturel de sensibiliser les écoliers aux bons comportements », note Sandra Amiot, directrice.

Les CM et CP, bien décidés à ramasser tous les déchets, même les plus petits, ont passé au peigne fin les alentours du halage en direction de Saint-Congard, tandis que les CE2 et la classe Ulis ont nettoyé les abords de l'école et du canal, en direction de Josselin.



D'importants chantiers vont démarrer à l'école Jeanne-d'Arc

  • Cohabitation pour Lénaïck Le Flohic, secrétaire, et Sandra Amiot, la directrice de l'école de Sainte-Jeanne-d'Arc. L'entrée et l'accueil de l'école primaire est en travaux.
    Cohabitation pour Lénaïck Le Flohic, secrétaire, et Sandra Amiot, la directrice de l'école de Sainte-Jeanne-d'Arc. L'entrée et l'accueil de l'école primaire est en travaux. | 


Une nouvelle enseignante

C'est dans une école en travaux que les 190 élèves et les neuf enseignants, de l'école Sainte-Jeanne d'Arc ont fait leur rentrée 2015-2016. L'établissement qui a perdu une classe, accueille une nouvelle enseignante, Anne-Cécile Ribouchon (en moyenne et grande sections). « Elle est actuellement en congés maternité et est remplacée momentanément par Christelle Nays », note Sandra Amiot, la directrice qui effectue sa 6e rentrée à l'école primaire de la rue Jean XXIII.

Deux gros chantiers

Le projet est de créer une entrée visible de l'extérieur. Le dossier était dans les tiroirs depuis au moins 10 ans. Le vaste chantier est en cours. « L'entrée se fera pour les enfants et les parents après les travaux par le parc de Ramalès. L'ancienne entrée ne sera plus utilisée que pour la garderie du soir », dévoile la directrice. « Une nouvelle entrée et un nouveau pôle administratif donneront une meilleure visibilité pour toutes les personnes souhaitant entrer dans la structure et faciliteront le contrôle des entrées et sorties, car l'entrée communiquera avec le secrétariat ». Fin août, les entreprises ont commencé à démolir. Réception prévue en avril.

La reconstruction des nouveaux sanitaires pour les cycles 2 et 3, est l'autre chantier à réaliser d'ici Noël. L'espace comprendra des toilettes pour handicapés pour les filles et pour les garçons. Coût total des travaux financés par l'Association d'éducation populaire (AEP) : 230 000 € TTC. Depuis un an, l'organisme fait des travaux constants à l'école, afin de lui donner un coup de jeune nécessaire.

Les autres projets

Un projet d'écriture pour tous les niveaux, avec l'intervention de Catherine Latteux, auteur. Huit séances pour chaque classe pour aider chacun à écrire une histoire et à l'illustrer. « L'auteur proposera des outils d'aide à l'écriture ou réécriture et ce projet se finalisera par l'édition d'un recueil, une compilation des différentes histoires, au moins une par classe », souligne la directrice qui annonce que l'école participera, en mars 2016, à la 4e édition du festival « Oust aux livres », qui aura lieu à Sérent.



Collège et école : la solidarité rapporte 3 380 €

  • Bol de riz, vente de bijoux, sous-verre et étoiles : des actions de solidarité pour l'école Sainte-Jeanne-d'Arc et le collège Saint-Julien qui rapporte 3 380 €.
    Bol de riz, vente de bijoux, sous-verre et étoiles : des actions de solidarité pour l'école Sainte-Jeanne-d'Arc et le collège Saint-Julien qui rapporte 3 380 €. | 

Bol de riz, vente de bijoux, sous-verre et étoiles proposés par Viralnie. Des actions de solidarité à destination des collégiens de Saint-Julien et aussi, en parallèle, une opération « bol de riz » et le produit de la fête du partage, pour l'école primaire Sainte-Jeanne d'Arc.

Des opérations reconduites, chaque année, pour récolter de l'argent pour des associations. « Des aides apportées à quatre associations : Assific, soutenue par le réseau Mennaisien, dont notre établissement fait partie, qui sera affectée à la construction d'une école au sud Soudan ; Virlanie qui aide les enfants des rues, à Manille ; Autisme 56, ce projet est également soutenu par l'Ugsel et enfin au Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) », détaille Isabelle Gergaud, responsable de la pastorale.

Le montant récolté est de 3 380 €. Il a été remis, mardi 9, aux représentants des associations, qui étaient conviés à 13 h, pour la remise des chèques devant les 645 élèves de l'établissement de la rue Jean-XXIII.

Les écoliers ont adoré le spectacle de Zig

Malestroit -

  •    
    Les écoliers de la petite section au CE 1 de Sainte-Jeanne d'Arc ont assisté à un spectacle à mi-chemin entre le cabaret et le music-hall, lundi. « Zig, un personnage attachant et généreux nous a interprétés un numéro de clown, unique en son genre. Une heure de show, ponctuée de magie décalée de bulles géantes, de mime burlesque et de clowneries en tous genres », déclare Sandra Amiot, la directrice.


L'intervenant n'a pas hésité à solliciter la participation de tous les jeunes spectateurs, qui ont bien joué le jeu, de même que les enseignantes qui sont montées sur scène pour venir en aide à Zig, qui a poussé la plaisanterie jusqu'à enfermer Laly dans une bulle.

 

Quatre classes inaugurées à l'école Sainte-Jeanne-d'Arc

Malestroit -

  • Quatre nouvelles classes sont aménagées à l'étage des cycles 3.
    Quatre nouvelles classes sont aménagées à l'étage des cycles 3. | 


L'association des parents d'élèves de l'école Sainte-Jeanne d'Arc (AEP) a entamé toute une série de travaux pour l'école Sainte-Jeanne d'Arc. Après la peinture des deux bâtiments des maternelles, l'aménagement de quatre classes inoccupées de l'étage des cycles 3 a été rondement mené. Après quatre mois de travaux, l'inauguration des quatre nouvelles classes de cycle 3 a eu lieu, samedi.

« L'école maternelle et l'école primaire sont les étapes fondatrices du parcours scolaire, nous devions prendre les mesures nécessaires pour donner à ses enfants les outils indispensables à leur réussite scolaire », a résumé Sandra Amiot, la directrice, avant d'ajouter : « La seule mesure qui s'offrait à nous, était dans un premier temps la rénovation des locaux anciens, et inoccupés depuis plusieurs années. »

Répondre aux nouveaux besoins des écoles, des enseignants, et des parents a motivé ce projet et ceux à venir. « Nous avons la conviction qu'un cadre de travail motivant favorise un meilleur épanouissement des élèves et a un impact positif sur les résultats scolaires », a conclu la chef d'établissement.

 

À Jeanne-d'Arc, les élèves cuisinent pour les parents

Malestroit -

  • Les écoliers de Sainte-Jeanne d'Arc ont cuisiné pour leurs parents.
    Les écoliers de Sainte-Jeanne d'Arc ont cuisiné pour leurs parents. |


À l'école Sainte-Jeanne d'Arc, la semaine du goût a mobilisé les élèves de la petite section au CP.

« Les 80 enfants concernés ont travaillé autour du thème 'On cuisine pour vous', fait remarquer Sandra Amiot, directrice de l'école. Les élèves de petite section ont confectionné des animaux avec des gâteaux et des bonbons. Une cuisine éphémère, qu'ils ont consommée dans la foulée. »

Les apprentis cuisiniers ont réalisé en classe différentes recettes, du pain d'épices, de la soupe au potiron, des gâteaux aux pommes, ou au chocolat... Des plats et gâteaux qui ont été cuisinés avec un but bien précis : les faire déguster à leurs parents.

Vendredi, les parents se sont retrouvés fort nombreux devant la table joliment décorée et ont fait honneur au buffet. Ils ont félicité les apprentis cuisiniers.

« C'est une seconde édition et elle a obtenu un franc succès, la quasi-totalité des familles est présente », conclut la directrice de l'école.





Sainte-Jeanne d'Arc a rédigé un nouveau règlement

Malestroit -

  • Les élèves ont élu quatorze délégués de l'école primaire Sainte-Jeanne-d'Arc
    Les élèves ont élu quatorze délégués de l'école primaire Sainte-Jeanne-d'Arc | 


La rentrée tout juste effectuée, les élèves des sept classes de CP au CM de l'école Sainte-Jeanne d'Arc ont élu leurs délégués de classe. Deux par classe. Vendredi, les quatorze délégués se sont réunis pour le premier conseil de classe. Sandra Amiot, la directrice a accueilli le groupe à la salle des maîtres : « Nous avons abordé leur rôle. Les enfants ont voulu apporter des modifications au règlement existant. Le nouveau règlement et les sanctions mises en place en cas de non-respect de ces règles seront appliqués cette année scolaire », souligne la directrice.

Pour les nouveaux élus, les notions de respect, de politesse, de ponctualité sont des valeurs qu'ils ont souhaité mettre en avant lors de leur réflexion.



L'école Sainte-Jeanne d'Arc rénovée pour la rentrée

Malestroit -

  • Les dix enseignants et les personnels de l'école Sainte-Jeanne d'Arc on fait leur rentrée, lundi. Les vacances d'été ont été mises à profit pour relooker les deux bâtiments des maternelles.
    Les dix enseignants et les personnels de l'école Sainte-Jeanne d'Arc on fait leur rentrée, lundi. Les vacances d'été ont été mises à profit pour relooker les deux bâtiments des maternelles.


Enseignants et personnels ont fait leur rentrée à l'école Sainte-Jeanne d'Arc où l'effectif des élèves est stable. « L'établissement de la rue Jean XXIII comptabilise neuf classes, et accueille pour cette rentrée 2014-2015, une nouvelle enseignante : Marina Conan, 33 ans, en poste dans plusieurs établissements l'année dernière. Elle interviendra dans deux classes », souligne Sandra Amiot, la directrice, qui fait sa cinquième rentrée à l'école privée qui accueille aussi trois nouveaux personnels : Magali Michel, aide maternelle en grande section et Lise Bourdin, comme auxiliaire de vie scolaire en classe Clis. Edwige Godard complète l'équipe comme personnel d'éducation.

Une série de travaux à l'école

Pendant les vacances, les deux bâtiments des maternelles ont été repeints. « Ces constructions datant des années 60, avaient bien besoin d'un relooking, en y mettant une touche de couleurs. La prochaine tranche sera la réhabilitation de l'étage des cycles 3, confie la directrice. L'aménagement des quatre classes inoccupées depuis des années, permettra de dégager de l'espace pour le service administration, afin de redessiner l'accueil et l'entrée de notre école. Nous nous penchons actuellement sur les plans. La réception est programmée pour fin novembre ». Des travaux qui sont financés par l'Association de parents d'élèves (AEP).

Les projets

Les élections des délégués de classe, une classe de découverte à la Bourboule, pour les 60 élèves, des séances de piscine à Ploërmel, dès septembre pour tous les niveaux et des cours de musique avec Martial Trionnaire pour tous sont prévus pour le mois à venir. L'école fonctionne sur quatre jours comme auparavant. « Cette année nous allons engager à nouveau la réflexion pour savoir si on s'engage pour une éventuelle application des rythmes scolaires à la rentrée 2015-2016. Une décision en fonction du financement qui nous sera accordé par la municipalité. »



 

Un Petit D-day à l'école Sainte-Jeanne-d'Arc

 

écouter

  • Les élèves de CE1-CE2, de la classe d'Isabelle Gousset, ravis d'être montés dans les deux véhicules.
    Les élèves de CE1-CE2, de la classe d'Isabelle Gousset, ravis d'être montés dans les deux véhicules. | 


À l'initiative de Liliane et Sébastien Rance, parents d'élèves, Michel Le Brech est venu présenter deux véhicules militaires, de sa collection, aux élèves de l'école Sainte-Jeanne-d'Arc.

Le jour du 70e anniversaire du débarquement, le jour du D-day, l'occasion était trop belle pour ne pas marquer l'événement avec les enfants de la maternelle.

Devant eux, une jeep et un camion de la Seconde Guerre mondiale. « Ce dernier a servi à Utah Beach, l'une des cinq plages du débarquement de Normandie, le 6 juin 1944 », commente le collectionneur.

Il n'en fallait pas plus pour que les questions fusent de la bouche des enfants. « Qu'est-ce que transportait ce camion ? Quel est son poids ? Il roulait vite ? Comment faisaient les soldats pour voir la nuit ? Avez-vous fait le débarquement monsieur ? »

Michel Le Brech a pris le temps de répondre à la curiosité des enfants, non sans être surpris des questions parfois très pertinentes des plus petits.



     
Logo TouteMonAnnee.com
32135 visites, merci !
© 2017 Tous droits réservés - Directeur de la publication : Madame Sandra Amiot
Édité par TouteMonAnnée.com - Hébergé en France par OVH